Recherche avancée

Jean Maïa, un spécialiste pour la DAJ

Présentation des marchés
Publié le 3 octobre 2013
Événement

La mesure était attendue depuis le départ de Catherine Bergeal, il y a quatre mois. Jean Maïa est le nouveau directeur des Affaires juridiques du ministère de l’Économie et des Finances, en charge, notamment, des questions de réglementation des marchés publics.

Haut fonctionnaire issu d’un brillant parcours (École nationale supérieure d’Ulm, Sciences Po, École nationale d’administration), le nouveau directeur est conseiller d’État.

Sa nomination obéit à deux ordres de légitimité.

Une légitimité politique tout d’abord, puisqu’il a été, juste avant sa nomination, chef du service de la législation et de la qualité du droit au secrétariat général du gouvernement puis conseiller juridique du ministre de l’Économie et des Finances, Pierre Moscovici. Les liens qui l’unissent avec le pouvoir exécutif, dont il va mettre la politique juridique à exécution, sont étroits, laissant présager également d’une transparence accrue de la construction des règles, ainsi qu’un renforcement de la concertation.

Une légitimité technique ensuite. Membre du Conseil d’État depuis plus de quinze ans, et en particulier de la section des Travaux publics, Jean Maïa a officié comme rapporteur au sein de la juridiction administrative suprême. Il a été nommé conseiller d’État en août 2012. Surtout, il s’agit d’un fin connaisseur du droit communautaire et des rapports qu’entretiennent droit national et droit de l’Union européenne. Il est ainsi maître de conférences des questions européennes à l’École nationale d’administration, et auteur d’articles sur la question, dont l’un, publié par la revue Pouvoirs, connaît un certain succès.

Dans une période où la transposition des futures directives Marchés publics sera l’ouvrage le plus important et le plus ardu de la direction des Affaires juridiques, un tel profil est donc le bienvenu.

Source :

  • Rechercher dans cet article